Interprétation de la paume de la main

La forme de la paume et sa consistance donne des indications sur la vie matérielle et les instincts du natif. On ne peut donc réussir à lire les lignes de la main sans maîtriser l’interprétation de la paume.

  • Paume longue (c’est-à-dire plus longue que les doigts) : l’instinct du natif l’emporte sur le raisonnement.
  • Paume courte : le natif est plus actif que matériel. Il possède une bonne mémoire. Il manque parfois de tact, de délicatesse.
  • Paume moyenne : le natif possède un bon sens pratique et de synthèse.
  • Paume grande : esprit analytique.
  • Paume large : le natif est débrouillard, bonne capacité d’adaptation.
  • Paume étant de même longueur que les doigts : bon équilibre entre l’instinct matériel et l’intelligence. Le natif a un bon caractère, est très juste.
  • Paume dure : le sujet a tendance à être obstiné, grande vitalité, vigueur.
  • Paume molle : personnalité un peu apathique, peu motivée, peu active.
  • Paume chaude : grande sensibilité du cœur, générosité, bonne vitalité.
  • Paume froide : le natif possède une bonne maîtrise de lui-même.
  • Paume humide : le sujet a une tendance à la passivité.
  • Paume sèche : le natif est d’un tempérament calme avec une grande sensibilité.
  • Paume charnue : le sujet possède une grande sensibilité. Matérialisme.
  • Paume maigre : personnalité orgueilleuse. Le natif est ambitieux, parfois jaloux.
  • Paume tourmentée : le sujet est un passionné, mais souffre parfois d’une certaine nervosité.
  • Paume plane : manque d’intérêt, de passion.
  • Paume creuse : le sujet manque d’esprit combatif, il n’est pas persévérant.

Voir également : 

Sed consequat. ante. quis, pulvinar efficitur. eget sem,